Anglais | Francais

Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent

  • Résumé rédigé par : Chris Taylor

Il y a cet excellent exercice que la plupart d’entre vous ont déjà effectué ou dont vous avez entendu parler. Imaginez-vous sur une île déserte. Imaginez que vous allez y séjourner longtemps. L’île est un paradis : les aliments y sont délicieux et variés, l’eau y est fraîche et propre, on y trouve facilement de quoi s’abriter, et le climat y est merveilleux. Imaginez maintenant que vous ne puissiez emporter que trois choses sur cette île : un livre, un CD et une personne. Quel livre apporteriez-vous? Quelle musique vous procure le plus de satisfaction? Avec quelle personne choisiriez-vous de vivre au paradis?

Bien que cet exercice soit excellent en toute circonstance, sa pertinence par rapport à l’article de la semaine est la suivante : si je ne devais emporter qu’un seul livre, ce serait Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent, de Stephen R. Covey.

Cet ouvrage est brillant et sa qualité dépasse largement les attentes que peut susciter le titre. Bien plus qu’une simple énumération des sept compétences ou caractéristiques communes aux gens efficaces, Stephen Covey nous enseigne l’importance de l’éthique personnelle, c’est-à-dire des principes intemporels qui constituent nos systèmes de valeurs. Tout comme la hauteur potentielle d’un bâtiment dépend de la solidité et de la stabilité de ses fondations, notre aptitude à construire une vie tout à fait remarquable dépend des éléments essentiels qui composent notre éthique personnelle. Prenant ses « sept habitudes » pour cadre, Covey nous enseigne comment bâtir la vie de nos rêves en partant de l’intérieur. Il scinde ses sept leçons en deux parties : la victoire personnelle et la victoire publique. Dans le résumé (et l’atelier qui en découle) de cette semaine, nous nous consacrerons à la première partie : la victoire personnelle.

Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent

Habitudes 1 à 3 : les habitudes de la victoire personnelle

  1. Être proactif
  2. Commencer avec la fin en tête
  3. Établir des priorités

L'Œuf d'or

Œuf d'or : principal enseignement du livre

Une boussole a plus de valeur qu’une carte routière

""
-

Du fait que nos vies sont de plus en plus remplies, nous sommes nombreux à recourir à des logiciels de gestion du temps et à établir des « listes de tâches » pour atteindre nos objectifs quotidiens. Bien qu’avoir des aptitudes en organisation et en gestion du temps soit important, nous pouvons facilement céder au vieux cliché de « l’arbre qui cache la forêt » lorsque nous nous concentrons uniquement sur nos tâches. Stephen Covey nous suggère de prendre du recul et de déterminer le sens que nous souhaitons donner à notre vie, au sens large, avant de pouvoir répondre efficacement aux exigences du quotidien. À cette fin, l’un des exercices les plus percutants qu’il nous propose dans Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent consiste à imaginer nos propres funérailles. Qui sera présent? Que dira-t-on de nous? Quel genre de vie aurons-nous menée? Quels principes aurons-nous défendus? Quelle personne aurons-nous été?

Je vous invite à consulter votre horaire et à prévoir 30 minutes pour vous livrer à cette activité. En saisissez-vous l’utilité? Voyez-vous en quoi comprendre le sens que vous voulez donner à votre vie peut vous aider à définir vos priorités et à distinguer les activités importantes ou des activités négligeables? L’intérêt de déterminer ce qui compte le plus à vos yeux « dans une perspective globale » est que cela vous procure une boussole infaillible et toujours disponible pour délimiter vos actions. En fait, définir le sens que vous voulez donner à votre vie et le souvenir que vous souhaitez laisser derrière vous vous fournit le socle à partir duquel construire la vie de vos rêves.

Pépite no 1

Un moyen concret de mettre en pratique le PRINCIPAL enseignement (Œuf d'or) dans votre vie

Qu’y a-t-il au centre de vous-même?

""
-

Concentrez-vous sur les principes. Nous subissons de nombreuses influences : amis, famille, travail, argent, organismes auxquels nous appartenons… la liste est sans fin. Chacune a le pouvoir de consumer notre aptitude à prendre des décisions. Observez le cas d’un grand nombre d’élèves du secondaire : quel pouvoir et quelle pression exercent-ils les uns sur les autres? Combien de personnes ont détruit leur vie de famille en plaçant le travail au cœur de leurs décisions? Comme le décrit Stephen Covey dans l’habitude no 2, commencez avec la fin en tête, car la seule façon de garantir votre équilibre et votre réussite à long terme consiste à prendre des décisions en étant « centré sur ses principes ». Une vision claire de la vie que nous souhaitons mener nous permet d’aborder chaque décision avec lucidité et sans émotion. Mais nous devons d’abord déterminer les principes sous-jacents qui nous dirigeront. Il est important de réaliser que nous ne décidons pas des principes qui guident nos vies : ils existent déjà. Il s’agit plutôt de les déterrer de la pile des autres facteurs d’influence qui nous gouvernent pour les rendre visibles.

Pour identifier les vôtres, utilisez l’exercice des funérailles décrit plus haut : quel époux ou épouse voulez-vous être? Quel collègue de travail? Quel parent, frère ou fils? Prenez le temps d’identifier les différents rôles que vous endossez, et pour chacun d’entre eux, les principes pour lesquels vous aimeriez que l’on se souvienne de vous. Ces principes correspondent-ils à la manière dont vous vous acquittez présentement de vos différents rôles? Si ce n’est pas le cas, prenez la décision d’amorcer un changement dès aujourd’hui.

Pépite no 2

Un moyen concret de mettre en pratique le PRINCIPAL enseignement (Œuf d'or) dans votre vie

« On mesure deux fois, mais on ne taille qu’une fois »

""
-

Avant de poser la première pierre d’un bâtiment, on dessine un plan précis et détaillé. Ce plan fait l’objet de révisions, de modifications et d’améliorations bien avant le lancement de la construction du bâtiment physique. Imagineriez-vous vous lancer dans une telle construction sans plan? Quelles seraient alors vos chances de réussite?

Cela peut paraître évident dans le cas d’un bâtiment; pourtant, il n’y a aucune raison de croire que nous ne devrions pas procéder selon la même méthode de planification systématique dans nos vies. Qu’il s’agisse du lancement d’une nouvelle entreprise ou de vacances en famille, vous devez vous créer une image mentale claire du produit fini avant de commencer. Car en réalité, tout est créé deux fois. Si vous n’êtes pas l’architecte de la première création (la création mentale), cela signifie que vous avez renoncé à tout contrôle sur le produit fini.

Quelle est la différence fondamentale entre une personne proactive et une personne réactive? La vision. Comment être proactif si vous ne savez pas ce que vous essayez de réaliser? Plus vous définissez clairement le projet de votre entreprise, plus vous pouvez être proactif. Commencez par comprendre où vous allez, puis utilisez votre boussole pour vous y rendre. Voici une autre réflexion avant de vous quitter : il est possible que vous sachiez construire une cabane à outils sans plan. Mais seriez-vous capable d’ériger un immeuble de cinq étages? Ou la tour Eiffel? Plus le produit final désiré sera imposant, plus votre plan devra être détaillé.

Choisissez un projet à venir. Visualisez le résultat final. Respirez-le, goûtez-le, touchez-le. Comment votre client réagira-t-il au produit fini? Qu’est-ce qui lui plaira? Commencez par ce qui vous inspire. Poursuivez ce but en partant d’un principe fort et central. Et faites de votre vie un chef-d’œuvre.

Si vous avez aimé ce résumé, partagez-le!


Retour aux résumés